Licencié pour caps lock

Publié le par vitae

Des licenciements il s'en passe tous les jours et pour toutes raisons diverses et variées.

Mais ce licenciement est plutôt amusant, en effet une comptable neo-zelandaise a été licenciée par son employeur à cause d'emails "agressifs", il semblerait qu'elle était adepte du caps lock sur nombre de ses emails.

Rappelons que sur internet, le caps lock est considéré comme "crier" et peut très vite devenir agaçant à lire.

Son entreprise a cru bon de la licencier pour ce seul motif.
Immédiatement après, l'employée a bien sur fait appel à l'équivalent neo-zelandais des prud'hommes et a bien évidemment gagné et reçu donc la somme de 17000 dollars à l'issu du procès.

Rappelons tout de même que l'employée fut remerciée en décembre 2007 et que l'affaire vient de se terminer.


Voici un extrait d'email de Vicki Walker, l'employée en question avec sa jolie frimousse:



Publié dans Actualité et offres

Commenter cet article